Document sans nom

Agartha (création en cours)

Agartha est une pièce de musique expérimentale pour saxophone baryton et dispositif électronique, avec diffusion sur système octophonique. Elle est en finalisation de création, après un parcours de résidences entre le studio Euphonia (radio Grenouille/Friche Belle de Mai Marseille) et le GMEM (CNCM Marseille).

"Tout commence dans le dessous. L’onde, profondément ancrée dans une terre compacte, vibre, bat, frotte, choque. Douloureuse naissance. Chemin vers la lumière.
L'Agartha remonte des limbes. De ses entrailles émergent des ramifications multiples, mi-animales, mi-végétales. Un nouveau cycle de vie s'ancre dans son épaisseur passée pour aller vers une croissance légère et aérienne. La fulgurante ascension, absurde et désordonné, s’éteint dans un espace sans frontières.


La matière sonore est entièrement créée sur le vif, sans bande. L’intégralité des sons provient du saxophone. Le patch (logiciel Usine), vide d’audio au départ, permet d’enregistrer, stocker, transformer et rejouer certains sons aux moments voulus par la pièce. Il y a donc une cohabitation du son joué en direct - acoustique et amplifié - avec des matières traitées. La confusion des sources est possible, voire parfois recherchée.

Saxophone et électronique. La volonté est forte de laisser une place centrale à l’instrument acoustique, le saxophone restant l’élément directeur de la pièce. Cette démarche renforce la singularité de la pièce dans l’univers des performances mettant en jeu les machines et l’électronique.